Regards croisés sur LA VALLÉE DE LA TINÉE

Illustration pour l'actualité Regards croisés sur LA VALLÉE DE LA TINÉE
Nice Historique publie dans ce numéro un nouvel éclairage sur la vallée de la Tinée en développant les hommes et les événements qui ont marqué cette vallée

Sommaire:

Editorial Jean-Paul David

En tant qu'élu du haut pays je suis particulièrement heureux de pouvoir vous présenter ce numéro consacré à la Tinée qui permet d'approfondir la connaissance d'une de nos vallées les plus emblématiques des Alpes-Maritimes

La Tinée une vallée qui m'est chère Christiane Mattei

La Tinée une vallée qui m'est chère! Et je tiens à remercier Jean-Paul DAVID, président de l'Acadèmia Nissarda, d'avoir souhaité y consacrer un numéro de Nice Historique. C'est avec enthousiasme que j'ai répondu à sa proposition, et à celle du comité de rédaction, d'être associée à l'élaboration de ce numéro.

De l'église à la chapelle, les lieux de culte de la Tinée au Moyen Âge Sébastien Richard

La vallée de la Tinée dispose d'un ensemble cultuel particulièrement représentatif de l'évolution du lacis des lieux de culte entre le XIe siècle et la période moderne. Outres les diverses étapes de mise en place du réseau paroissial qui ont laissé des témoignages architecturaux, on trouve en Tinée les traces de plus de soixante dix chapelles dont la construction s'échelonne entre le XIVe siècle et XIXe siècle.

Tinée, la vallée des prodiges Germaine-Pierre Leclerc

La Tinée, a reçu de la géologie le don précieux de prendre sa source "au pied de la crête du partage des eaux du Var, de la Durance et du Pô" et de permettre ainsi un passage direct entre mer et pays niçois, Provence, Piémont et Lombardie, ne pouvait devenir qu'un grand chemin de croisements pour hommes et marchandises, pour les inévitables armées, invasions et épidémies......

Les auteurs dialectaux en Tinée Pascal Colletta

Nous nous proposons, donc, d'appréhender l'ensemble de ces auteurs "tinéens", liés par une même appartenance géographique et linguistique en jugeant leur production littéraire dans un espace donné.

Un pau d'aigo d'en-per aqui

L'aigo... e lisious esta's soun li riquessos de Clans Bernard Salla

Encùei l'aigo s'en va pas en en escourilhos o n'a la perdio. Gouverns e gens se soun rementas que sens'aigo pa de vido!

Le tremblement de terre du 23 février 1887 à Clans Myriam Galland

Joël Dauphiné

Le 23 février 1887, jour des Cendres, au petit matin, le paisible village de Clans est brutalement réveillé par plusieurs épisodes sismiques. Ressentie un peu avant 6 heures, la première secousse ébranle sérieusement les maisons, disloquant et fragilisant les édifices.

La haute Tinée, verrou stratégique de l'Ubaye, 1860-1945 Jérôme Bracq

A la croisée des hautes vallées niçoises, de l'Ubaye, de la Stura et du Gesso, la haute Tinée permet d'accéder à la Provence ou au Piémont. A partir du XVIe siècle, ce territoire présente un grand intérêt stratégique pour les armées venant de France et d'Italie.

Les Rovery. Maires de Saint-Etienne-de-Tinée, 1860-1947 Sylvie Rockmore

De 1860, date de l'annexion du village et du Comté de Nice à la France, au début des années 1950, soit quasiment pendant une centaine d'années, une famille de particulier a œuvré au service du bien commun à Saint-Etienne-de-Tinée, c'est la famille Rovery.

Le feu au village - Le pays solidaire. Saint-Etienne-de-Tinée, 1929-1932 Guy Marival

Philippe Oulmont

Rue des Communes de France, cette plaque surprend le visiteur à l'entrée de Saint-Etienne-de-Tinée. Cette dénomination rend hommage aux milliers de communes françaises qui ont envoyé des subsides pour reconstruire la partie du village qui avait brûlé accidentellement en 1929.

Bibliographie Denis Andreis

EFFF D'HEY

L'artiste qui chassait les papillons

Jean-Michel Stronbino