EPREUVE D'EFFORT AVEC VO2 MAX

Illustration pour l'actualité EPREUVE D'EFFORT AVEC VO2 MAX
L’épreuve d’effort au CMS s’adresse à tous les sportifs, quelque soit le niveau : amateur, en reprise d’activité, espoirs, haut-niveau ou professionnel.

Ce type de test a deux intérêts principaux :

1. L’APTITUDE

L’épreuve d’effort permet de dépister des maladies cardio-respiratoires et inadaptations survenant à l’effort et de pouvoir éliminer d’éventuelles contre-indications à la pratique du sport. Pour cela, l’activité électro-cardiographique est enregistrée pendant toute la durée de l’effort (ECG d’effort) et couplée à une surveillance de la tension artérielle et des échanges gazeux.

2. L’ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE

Les paramètres respiratoires et métaboliques déterminants de la performance physiques sont évalués par le biais d’une analyse qualitative et quantitative des échanges gazeux.
Elle est effectuée via le port d’un masque lors de l’épreuve. Couplées aux mesures biomécaniques, ces informations représentent des repères fondamentaux pour l’individualisation et à l’optimisation de votre entraînement.

Ainsi, outre l’évaluation des paramètres maximaux de l’effort tels que la consommation maximale d’oxygène (VO2max), la Vitesse Maximale Aérobie (VMA) ou la Puissance Maximale Aérobie (PMA) et la Fréquence Cardiaque Maximale (FC max), ce test dit « de laboratoire » (en opposition aux tests « de terrain ») permet de renseigner sur les paramètres sous-maximaux que sont les vitesses ou puissances aux seuils aérobie et anaérobie ainsi que leurs fréquences cardiaques respectives.

DÉROULEMENT DE L’ÉPREUVE D’EFFORT

Toute épreuve d’effort est précédé d’une visite préliminaire incluant un examen morphologique, clinique et paraclinique, cardio-vasculaire (ECG de repos), pulmonaire, ostéo-articulaire et podologique si nécessaire. En l’absence de contre-indication avérée du médecin lors de la visite, vous pourrez réaliser l’épreuve d’effort.

CHOIX DE L’ERGOMÈTRE

Au CMS, ces épreuves d’effort peuvent s’effectuer sur deux types d’ergomètre :

  • Vélo
  • Tapis roulant

Bien qu’il soit préférable de respecter la spécificité de l’effort et de vous évaluer sur l’ergomètre correspondant à votre discipline, le vélo sera privilégié lors d’une première épreuve d’effort, afin de garantir une bonne stabilité des paramètres cardio-respiratoires et de faciliter le contrôle tensionnel.

Les valeurs mesurées étant difficilement transférables d’une activité à l’autre (en terme de repères d’entraînement), il est conseillé si possible de s’évaluer dans sa discipline de prédilection et pour les triathlètes dans l’activité pour laquelle vous avez le plus de marge de progression (votre point faible).

CHOIX DU PROTOCOLE

Les protocoles sont adaptés à votre niveau d’entraînement afin de garantir une évaluation optimale de vos paramètres maximaux. L’épreuve doit être incrémentale, progressive et maximale (jusqu’à l’épuisement). L’effort dure entre 10 et 20 min en fonction de l’ergomètre utilisé.

DURÉE ET ORGANISATION

Il faut compter environ 1h de présence au Centre si l’on intègre la visite préliminaire (15 mins), la mise en place de l’équipement (10 mins), l’épreuve d’effort (20 mins), la douche et l’interprétation de vos résultats (15 mins).

RÉSULTATS DE L’ÉPREUVE D’EFFORT

Outre le compte-rendu médical de la visite préliminaire et de vos adaptations cardio-vasculaires à l’effort, vous disposerez également d’une synthèse de l’ensemble des paramètres physiologiques utiles à la construction de votre plan d’entraînement.

NOS MÉDECINS DU SPORT, ERIC CAMPANA, LUDOVIC KUFFLER, ET FRANÇOIS DROUARD, REÇOIVENT LE MERCREDI ET JEUDI.